Écrit à notre sujet: Terre-Net „Le Swifter SE 12000 de Bednar débarque en terres picardes“

Avec sa couleur jaune pétante et ses 12 m de large, le Swifter 12000 de Bednar ne passe pas inaperçu dans la campagne picarde. Surtout qu’il s’agit de la première machine commercialisée en France. Bienvenue sur un chantier Xxl.

Hormis sa taille, ce préparateur de lit de semence se distingue par une structure composée de trois châssis montés sur parallélogramme, destinée à la grande vitesse, la grande largeur et la reprise de labour. Reportage au champ pour la mise en route du Swifter 12000 de Bednar.

Le Swifter se structure en plusieurs éléments qui sont décrits en suivant le sens d’avancement de l’outil.

  • Une cross board à réglage hydraulique
  • Un rouleau émietteur de 470 mm de diamètre
  • 88 dents SB (Sugar beet) spéciales betteraves en forme de cœur réparties sur quatre rangées et espacées de 13 cm
  • Une lame niveleuse
  • Deux rouleaux cross kill de 440 mm dont les axes sont séparés d’environ 15 cm (ajustement possible en fonction des types de sol)
  • Un rouleau finish à latte de 280 mm

Quatre rangées de dents en forme de cœur. Soit 88 dents SB (Sugar beet) spéciales betteraves. (©Terre-net Média)


Conception du châssis

La particularité du Swifter repose sur un châssis structuré en trois parties. Un premier châssis porteur sur lequel on retrouve les roues de jauge et qui soutient un second châssis fixé sur parallélogramme. Ce châssis roulant supporte tous les organes de la préparation du lit de semence excepté les dents de travail qui sont dépendantes d’un troisième châssis fixé en dessous. Compte tenu de la largeur de l’outil, il est structuré en quatre parties.

Le Quadtrac 500 n’a pas de mal à emmener les 9.900 tonnes du Swifter 12.000. (©Terre-net Média)


Stabilité  et régularité de travail

L’intérêt d’une telle conception (dont les explications sont à retrouver dans le reportage vidéo de cet article) : assurer une meilleure absorption des chocs d’une reprise de labour pour le premier châssis. Le second « roule sur le sol » (il maintient tous les éléments de travail du sol, hormis les dents) et le troisième positionne les dents pour travailler entre 3 et 12 cm de profondeur. Cette conception permet de travailler avec un outil large (jusqu’à 18 m) nécessitant de fortes puissances de traction et des vitesses élevées (12 à 15 km/h) à la reprise de labour.

Ici, on voit les trois couches « châssis » du Swifter. La première : la plus haute où l’on voit l’écriture Bednar. La seconde est située juste dessous en jaune et fixée via un parallélogramme (en noir). Enfin, le troisième châssis est en noir, c’est le support des dents. (©Terre-net Média)


La gamme Swifter existe de 3 à 18 m avec, en fonction des largeurs, des châssis adaptés. Dans cette configuration, ce préparateur traîné existe en 8, 10 et 12 m. Trois modèles de 14, 16 et 18 m existent aussi. Le système de repliage de la machine s’effectue vers l’avant. Homologation route à 25 km/h.

Tous droits de reproduction réservés – Contactez Terre-net

Source: http://www.terre-net.fr/materiel-agricole/travail-sol-semis/article/le-swifter-se-12000-de-bednar-debarque-en-terres-picardes-210-108816.html

Nouveautés

Recherche de

Ma Machine BEDNAR

Téléchargements

À Propos de Nous